mar. Sep 22nd, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

04 janvier 1954-04 janvier 2020 : l’ABAKO invite les autorités à ériger un monument à l’espace YMCA

A l'issue de la messe d'actions de grâce pour les martyrs de l'indépendance tenue ce samedi 04 janvier, dans la paroisse Saint Sacrement à Binza Delvaux, le président intérimaire de l'Alliance des Bâtisseurs du Kongo (ABAKO), Bayambudila Ruffin, a appelé les autorités à régir un monument en mémoire de cette date historique.

A l’issue de la messe d’actions de grâce pour les martyrs de l’indépendance tenue ce samedi 04 janvier, dans la paroisse Saint Sacrement à Binza Delvaux, le président intérimaire de l’Alliance des Bâtisseurs du Kongo (ABAKO), Bayambudila Ruffin, a appelé les autorités à régir un monument en mémoire de cette date historique.

« Le jour où l’ABAKO accédera à la magistrature suprême, elle veillera à ce que ses événements soient commémorés à juste valeur. Pour l’ABAKO, le 04 janvier a une grande signification, car c’est une journée qui a déclenché tous les événements qui ont conduit le Congo à son indépendance. S’il n’y avait pas le 04 janvier 1959, on ne parlerait pas de l’indépendance du Congo. D’où, un monument doit être construit à la place YMCA pour honorer la mémoire de tous les martyrs du 04 janvier 1959 », a-t-il déclaré.

Étant un parti de l’indépendance, l’ABAKO tient mordicus à redorer d’abord son blason afin de redresser la politique du pays.

- Publicité -

Pour sa part, le Secrétaire Général de cette formation politique, Jean Kayinua, a révélé la moralisation de la politique et la bonne gouvernance sont au cœur de leur combat.

« Aujourd’hui, l’Assemblée provinciale du Kongo Central que dirige l’honorable Matusila s’inscrit dans la logique de la moralisation de la vie politique et dans la charge de l’État conformément à la vision du Chef de l’État qui lutte contre les antivaleurs », a-t-il laissé entendre.

04 janvier 1959-04 janvier 2020, cela fait six décennies depuis que cet événement historique se déroulait dans la capitale congolaise, à l’époque Léopold ville. Dans cette perspective, l’ABAKO exige l’érection d’un monument à l’espace YMCA, lieu du déroulement de cette manifestation.

Par ailleurs, le parti politique cher à Joseph Kasa-Vubu veut premièrement redorer le blason pour redresser la politique du pays.

- Publicité -
Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE