jeu. Sep 24th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Fridolin Ambongo : « On ne peut pas fêter l’an 1 de l’alternance démocratique au pouvoir critiquable, pendant que dans l’Est de la RDC les gens meurent »

Récemment revenu de l'est de la République, le Cardinal Fridolin Ambongo était ce vendredi 03 janvier devant les journalistes en conférence de presse. D'après le prélat catholique, il n'est pas l'heure de fêter l'an 1 de l'alternance pendant qu'il y a des populations civiles qui sont massacrées à Beni, Butembo et ses environs.

Récemment revenu de l’est de la République, le Cardinal Fridolin Ambongo était ce vendredi 03 janvier devant les journalistes en conférence de presse. D’après le prélat catholique, il n’est pas l’heure de fêter l’an 1 de l’alternance pendant qu’il y a des populations civiles qui sont massacrées à Beni, Butembo et ses environs.

« On ne peut pas fêter l’an 1 de l’alternance démocratique au pouvoir critiquable, pendant que dans l’Est de la RDC les gens meurent. Nous devons être de communion avec eux », a interpellé Fridolin Ambongo.

Par ailleurs, l’archevêque métropolitain de Kinshasa alerte sur le risque de balkanisation de la RDC, qui reste à nos jours selon lui, un plan réel et risque de se réaliser si l’on n’y prend pas garde.

- Publicité -

Lire aussi : Massacres dans l’est de la RDC : Fridolin Ambongo propose les voies de sortie de cette crise

Il dit également avoir constaté lors de sa tournée que des populations d’origine rwandophone et ougandophone sont en train d’être déversées dans l’Est et occupent des champs et maisons abandonnés par des autochtones qui fuient la guerre.

« C’est remarquable quand vous êtes sur le terrain. Le constat montre très clairement que l’objectif de tous ces comportements, c’est la balkanisation de notre pays », a-t-il ajouté.

Et de renchérir : « Cela se vérifie à travers le remplacement des populations déplacées par généralement des populations rwandophones ou ougandophones et ça se complique, parce que nous à une frontière non pas du type naturel ».

Il sied de rappeler que cette conférence de presse s’inscrit dans le cadre de la restitution de la tournée du cardinal dans le Nord-Kivu du 27 au 30 décembre dernier. Il a placé son voyage sous les signes de paix.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE