mar. Sep 22nd, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Assemblée Nationale : les 31 députés invalidés par la Cour Constitutionnelle trouvent un gain de cause dans leur démarche

Les 31 députés nationaux invalidés par la Cour Constitutionnelle après la création de la chambre spéciale pour la rectification des erreurs bénéficieront de tous les avantages comme ceux qui siègent à l'Assemblée nationale, mais sans pour autant participer aux plénières. C'est ce qu'a révélé le porte-parole du G31, Louis d'Or Balekelayi, ce jeudi 02 janvier tout en remerciant le Chef de l'État, Félix Tshisekedi ainsi que les différentes autorités du pays.

Les 31 députés nationaux invalidés par la Cour Constitutionnelle après la création de la chambre spéciale pour la rectification des erreurs bénéficieront de tous les avantages comme ceux qui siègent à l’Assemblée nationale, mais sans pour autant participer aux plénières. C’est ce qu’a révélé le porte-parole du G31, Louis d’Or Balekelayi, ce jeudi 02 janvier tout en remerciant le Chef de l’État, Félix Tshisekedi ainsi que les différentes autorités du pays.

« Nous annonçons une très très bonne nouvelle pour le compte du groupe de 31 députés victimes des arrêts de superposition. Dans le cahier des charge que nous avons présenté aux autorités de la république, nous avions demandé la reconnaissance officielle de notre statut comme députés nationaux. Mais aussi l’accès à tous les avantages dus aux collègues qui sont en train de siéger au niveau de l’hémicycle y compris ceux qui sont allés siéger frauduleusement par le biais de la procédure de correction d’erreurs matérielles. Nous pouvons aujourd’hui informer l’opinion tant nationale qu’internationale, c’est chose faite », a-t-il déclaré au micro de nos confrères d’ACTUALITE.CD.

À en croire Louis d’Or Balekelayi, cette information leur a été relayée par les plus hautes autorités du pays. Ces dernières leur ont précisé que le mode opératoire de cette mesure sera connu lors de la prochaine réunion inter-institutionnelle prévue en janvier prochain. Par ailleurs, ces députés lésés avaient exigé la reconnaissance officielle de leur qualité des députés nationaux et les avantages dus aux élus, mais, sans le droit de siéger.

- Publicité -

Pour rappel, ces députés 31 députés étaient confirmés par la Haute Cour avant d’être invalidés d’être invalide par la chambre spéciale de rectification d’erreurs matérielles créée par la Cour. Ces 31 députés avaient rejeté en bloc les arrêts rendus par cette commission spéciale dans la nuit du 03 au 04 juillet dernier, en les qualifiant « d’arrêts de superposition ».

Tshebocosta

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE