mar. Oct 20th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Les marchés pirates à Pompage : entre les petits commerces et l’hygiène (constat)

Étalages à même sol, marchandises près des bourbiers et du trottoir où passe la population, telle est la scène observée à Pompage, dans la commune de Ngaliema. Les commerçants et vendeuses des différents produits voire de première nécessité (poissons, légumes, etc.) sur lesquels stagnent les mouches et autres insectes jonchent le long de l'artère principale.

Étalages à même sol, marchandises près des bourbiers et du trottoir où passe la population, telle est la scène observée à Pompage, dans la commune de Ngaliema. Les commerçants et vendeuses des différents produits voire de première nécessité (poissons, légumes, etc.) sur lesquels stagnent les mouches et autres insectes jonchent le long de l’artère principale.

Se confiant à votre rédaction ce vendredi 27 décembre, une maraîchère a révélé que le marché situé non loin de l’artère est trop petit pour contenir tous les marchands.

- Publicité -

« Le marché est caché derrière là-bas et est trop petit pour nous contenir toutes, voilà pourquoi nous exposons nos marchandises le long de l’artère pour être vues par les acheteurs« , relate-t-elle.

Un autre passant par contre s’inquiète pour la santé des consommateurs de ces produits exposés à même le sol près des bourbiers et du trottoir.

« Ce que font ces mamans est déplorable. Elles ne doivent pas exposer les aliments comme ça. Ce n’est pas bien pour la santé de la population« , s’indigne Franck.

Selon les informations recueillies sur place, ce marché pirate a été détruit un moment, mais renaît suite à une collaboration entre les éléments de la police commis à Pompage et les vendeuses. Ces dernières versent chacune auprès des éléments de la police 200 FC par jour.

Il sied de signaler que lorsqu’il pleut, les boues élisent domicile Pompage.

DMK

- Publicité -
Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE