mar. Sep 22nd, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Recrutement à la DGDA : pour Blanchine Mazanga, ce concours doit être annulé (propositions)

Madame Blanchine Mazanga, consultante en gestion des ressources humaines et patronne de source créative, fustige le processus de recrutement appliqué à la DGDA. Dans un post Facebook publié le jeudi 26 décembre, elle estime que le concours qui a eu lieu le même jour doit être annulé dès lors que les questionnaires ont filtré.

Madame Blanchine Mazanga, consultante en gestion des ressources humaines et patronne de source créative, fustige le processus de recrutement appliqué par la Direction Générale de Douane et d’Accises (DGDA). Dans un post Facebook publié le jeudi 26 décembre, elle estime que le concours qui a eu lieu le même jour doit être annulé dès lors que les questionnaires ont filtré.

 »Une entreprise étatique du niveau de la DGDA se doit de recruter les meilleurs profils pour le service de l’État. À l’ère du numérique et en raison du grand nombre de candidats, le processus de recrutement appliqué n’est pas digne de la DGDA« , déplore-t-elle.

Selon cette experte, la DGDA n’a pas confié ce recrutement à des professionnels, qui pourraient déjà éliminer plusieurs problèmes et mettre les candidats dans des conditions d’examen plus appropriées.

- Publicité -

Voici les propositions faites par Madame Blanchine Mazanga qui pourraient aider la DGDA à réussir ce recrutement :

1. Faire le recrutement en ligne pour le dépôt des candidatures. Ce mécanisme aurait déjà permis d’éliminer les personnes qui ne maîtrisent pas l’outil informatique. « On aurait éliminé les personnes qui ne respectent pas le délai de soumission, on aurait éliminé les dossiers non conformes« , propose-t-elle.

2. Les candidatures retenues auraient pu passer un 2e test en ligne. Des questions-réponses à choix multiple dans un délai défini pour valider la maîtrise du français et d’autres connaissances de la culture générale ou d’aspects liées à la mission de la DGDA. « Le système fermerait après x temps. Ce qui empêcherait certains de tricher. Si toutes les questions ne sont pas traitées, votre examen ne serait pas pris en compte« , renchérit-elle.

3. Les candidatures retenues auraient pu passer un 3e test au téléphone pour valider l’expression orale (français,lingala, anglais par exemple) et la réflexion stratégique avec des questions de mise en situation. Les conversations seraient enregistrés pour la transparence et conformité

Pour rappel, plus de 26.000 candidats ont pris part à ce concours à Kinshasa. Les résultats sont attendus dans les tous prochains jours.

DMK

- Publicité -
Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE