mar. Sep 22nd, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Tueries dans l’est : certains politiciens, mouvements citoyens et hommes d’affaires congolais sur la liste des commanditaires

Les Forces armées de la RDC ont déjà l'idée exacte des commanditaires des tueries qui sévissent dans l'est de la RDC. A en croire le porte-parole des FARDC, le général Richard Kasonga qui était face à la presse le lundi 23 décembre à Beni, les rebelles ADF capturés dans la région de Beni, au Nord-Kivu, depuis le début des opérations de grande envergure lancées contre eux ont fait des révélations troublantes.

Les Forces armées de la RDC ont déjà l’idée exacte des commanditaires des tueries qui sévissent dans l’est de la RDC. A en croire le porte-parole des FARDC, le général Richard Kasonga qui était face à la presse le lundi 23 décembre à Beni, les rebelles ADF capturés dans la région de Beni, au Nord-Kivu, depuis le début des opérations de grande envergure lancées contre eux ont fait des révélations troublantes.

“Ces terroristes ont fait des révélations troublantes et accablantes. Ces révélations sont axées sur l’identité des égorgeurs, les commanditaires des tueries parmi lesquels, des politiciens des hommes d’affaires, des jeunes, des membres de mouvements citoyens, des collaborateurs. Ils ont également fait des révélations sur le financement local et externe mais aussi sur la localisation des auteurs, co-auteurs des massacres basés à Beni, à Butembo, à Lubero, à Kinshasa et à l’extérieur du pays. Je vous informe que l’abbé Machozi qui a été enlevé et tué par la suite, l’a été par ceux que vous voyez ici”, a fait savoir le Général Richard Kasonga.

En effet, le porte-parole des FARDC a expliqué que l’objectif poursuivi par ces rebelles est de créer la terreur, pousser la population à abandonner ses habitations, en perspective installer des autres populations acquises à leur cause, opposer la population à l’armée, à la police et à la Monusco. Le vœu final des égorgeurs est la création d’une nouvelle entité administrative qui partirait de Beni en Ituri.

- Publicité -

“Ils veulent aussi l’assassinat des notables. Le maire de la ville serait leur nouvelle cible. Leur vœu final est de créer une nouvelle entité qui partirait de Beni jusqu’en Ituri qui serait une entité politique et administrative contrôlée par eux”, ajouté le porte-parole des FARDC.

Par ailleurs, les FARDC compte pour mettre fin à ces tueries, capitaliser sa collaboration avec la population, laquelle a été un succès depuis un certain temps dans la traque contre les rebelles.

DMK

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE